Aller au contenu

L’économie japonaise en berne

La croissance japonaise subit un ralentissement avéré pour le deuxième trimestre, en raison de la faiblesse des exportations mais également de celle de l’investissement. De plus, on constate une pression accentuée sur la Banque du Japon qui est contrainte par les investisseurs de trouver une solution rapide afin de dynamiser une croissance qui ne progresse plus.

Les derniers chiffres ont également démontré que le PIB du Japon avait progressé de 0,2%, ce qui est nettement moins que le consensus qui le prévoyait à 0,7%, après avoir connu une hausse de 2% durant la séquence janvier-mars. Ce manque de souffle de la croissance japonaise démontre les difficultés auxquelles l’économie est exposée mais aussi l’absence de démarches concrètes de la Banque centrale japonaise afin de pouvoir sortir de la déflation qui caractérise l’économie depuis 20 ans.

Globalement, l’économie reste dans une démarche de stagnation avec des dépenses de consommation qui restent faibles, notamment en raison de salaires qui peinent à progresser. Le gouvernement a assuré mettre en place des mesures afin de soutenir la croissance, mais les investisseurs sont globalement assez pessimistes et attendent une véritable politique volontariste de la part de la Banque centrale japonaise.

Si vous désirez donc investir dans l’économie japonaise en achetant des actions, sachez que c’est encore une économie hésitante mais qui est globalement poussée à la baisse, comme en témoigne l’évolution de son indice phare, le Nikkeï, qui depuis septembre dernier est passé de 20 842 points à 17 000 points, avec des points bas réalisés en janvier et en mai 2016 à 14 952 points. Des résultats consultables sur n’importe quel site de bourse en ligne, que ce soit sur le broker NessFX ou en choisissant d’ouvrir compte UFX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *